Un cas de coaching

Voici le cas d’un entrepreneur qui se plaint de travailler 60 heures par semaine, pour peu de résultats et qui est quotidiennement dérangé par des fournisseurs, des employés, des téléphones et autres imprévus.

Coach : En tant que chef d’entreprise quel devrait être votre rôle ?

Client : En théorie je devrais développer les affaires, c’est là le problème. Je n’ai pas le temps. Ce matin, pendant la réunion avec les employés, on a eu une livraison, il fallait  faire le chèque, il y a eu 3 téléphones dont un d’un client qui se plaignait que le travail avait été mal fait.

Coach : Comment vous êtes vous senti à ce moment-là ?

Client : Énervé parce que je faisais attendre le livreur et les employés en réunion ; et insulté qu’on ait livré un produit mal fait à un client…Et puis inquiet sur notre capacité à contrôler la qualité. Les employés sont retournés à leur travail. Ça devait être une réunion de coordination, justement pour mieux partager le travail. Je ne sais pas sur quoi ils vont travailler cette semaine.

Coach : Vous avez été inquiet, énervé et insulté ?

Client : On a toujours fait un bon travail. Depuis quelques mois, on a un nouveau qui a moins d’expérience, il y a des erreurs. Ça me demande plus de temps et je dois négliger beaucoup de choses importantes.

Coach : Je comprends que les problèmes sont surtout au niveau des comportements, comportement des fournisseurs, comportement des employés et votre comportement comme entrepreneur qui agit comme un homme à tout faire. Est-ce que je me trompe ?

Client : C’est bien ça. …. Je devrais me comporter comme un entrepreneur ?

Coach : Et qu’est-ce que ça fait un entrepreneur ?

Client : Ça prend des décisions et ça délègue.

Coach : Qu’est-ce qui manque pour faire ça ?

Client : Du temps… de la patience…Je devrais m’arrêter pour réfléchir.

Coach : Si vous vous arrêtez pour réfléchir, qu’allez-vous trouver ?

Client : Je vais trouver des solutions. Ça fait 10 ans que je suis en affaires, j’en ai connu des situations difficiles et je m’en suis toujours sorti.

Coach : Vous vous en êtes sorti parce que vous avez utilisé vos compétences. Dans le cas présent, vous êtes tellement fixé sur des problèmes de comportement que vous cherchez des solutions au niveau des comportements. Si on cherchait à identifier les compétences auxquelles vous pourriez recourir ?

La suite de la séance a porté sur la découverte de compétences oubliées et l’entrepreneur a décidé de préparer une planification mensuelle et hebdomadaire. Cette compétence en planification avait été négligée depuis plusieurs mois.

4 Responses to “Un cas de coaching

  • Je trouve intéressant le style de ommunication emprunté par Claude Savoie pour développer le sujet d’une réflexion en initiant un dialogue entre le client et le coach.
    Cette approche favorise un apprentissage plus intéressant, plus dynamique et plus compréhensible.
    Félicitations a l’auteur pour une approche didactique aussi originale et efficace et longue vie a Disit!
    Marcel Prince

  • Salim Ouzani
    6 années ago

    Bonjour a tous
    je suis interesse par des cours concernant des notions de coaching

    • Valérie Garrel
      6 années ago

      Bonjour Salim,
      Nous ne donnons pas de cours de coaching mais en fonction de votre lieu de résidence, vous devriez trouver des formations locales sur le coaching. Nombre d’écoles se sont créées dans le monde et dispensent ces formations.
      Bonne recherche!

  • Bonjour Salim,
    De passage sur ce blog, j’ai lu votre commentaire.
    Si l’univers du coaching vous intéresse toujours, je vous propose de visiter le site d’ESA Coaching. Je me tiens même à votre disposition pour m’entretenir avec vous sur votre projet. Il vous suffira d’appeler au numéro de téléphone indiqué sur le site et de préciser « Salim du Blog », je devrais comprendre.
    Bien à vous.
    Emmanuel
    Co Directeur ESA COACHING.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *