Réorientation de carrière : une nouvelle approche

Boussole
Les expériences de notre équipe de coachs en accompagnement de réorientations de carrière m’ont inspirée ce résumé pour éclaircir notre rôle dans ce processus.

Une seule certitude

Les personnes qui nous consultent en réorientation de carrière n’ont en général qu’une seule certitude : « je ne veux plus faire ce que je fais actuellement ! ». Pour le reste, elles sont dans le brouillard. Que faire après ? Est-ce réaliste, raisonnable ? Ne suis-je pas capricieuse ou doux rêveur ? Qui va me donner une chance à mon âge ? Que vont penser mes proches si je leur annonce que je veux quitter ce poste douillet que tout le monde m’envie mais où je m’ennuie ferme ? Vous le voyez : mille et une questions se posent et leur bruit assaille nos clients jour et nuit sans leur laisser de repos.

Mais je ne sais pas ce que je veux faire !

Parfois, ils ont rencontré un orienteur, un conseiller, ou ont fait un bilan de compétences qui, pour certains, ne leur a rien appris, ou pas grand chose, car leur expérience, ils la connaissent sur le bout des doigts. En revanche, leur inquiétude est palpable quand ils énoncent, un peu penauds, qu’ils n’ont aucune idée de ce qu’ils pourraient faire pour changer ni dans quelle direction aller. Ce qui semble somme toute plutôt normal, après 10 à 20 ans d’une carrière logique, cohérente, mais dont ils ont maintenant fait le tour.

Par des outils très pragmatiques et un questionnement puissant qui secoue les bonnes vieilles habitudes, le coach va réveiller leurs envies, leurs rêves soigneusement glissés sous le tapis et appuyer leur motivation à construire un nouveau projet, à la fois équilibré et équilibrant.

Orienteurs et coachs en complémentarité

Les orienteurs ont l’habitude de s’appuyer sur les études et sur l’expérience professionnelle pour relancer une carrière mais avec certaines limitations. Vous avez une formation poussée en comptabilité, vous avez été comptable, mettons que vous pourriez être contrôleur, ou analyste. Mais à aucun moment l’orienteur n’envisagera de faire de vous un fleuriste. Tout simplement parce que votre passion pour les fleurs, votre serre plus grande que votre salon, votre jardin à l’anglaise ne figurent pas dans votre CV et que vous vous êtes bien gardé de lui dire : « ce n’est pas très professionnel ». Là où le coach dira : « et pourquoi pas ? »

Il s’agit alors d’aller questionner vos envies, vos passions et vos talents de façon beaucoup plus ouverte aux possibles, permettant de réconcilier le côté professionnel et rationnel (selon vos ambitions, un poste qui vous permet de gagner votre vie et d’être reconnu dans ce que vous faites) et l’aspect plaisir ou émotionnel qui consiste à faire enfin ce qui vous démange depuis des années.
Mais pas question de faire « des plans sur la comète » ni « de construire des châteaux en Espagne » comme on dit. L’objectif est de permettre à votre cerveau de considérer un univers des possibles plus large, d’imaginer des scénarii possibles ou loufoques, de relancer votre motivation par un peu de rêve salvateur, enfin ! Mais sitôt que votre pensée créatrice (ou chercheuse de solutions, ce qui est un synonyme) est sortie de l’impasse, la deuxième phase de l’intervention s’amorce pour rendre le projet réalisable et pragmatique dans l’action juste. Pas question de s’égarer dans un changement de vie infaisable mais de découvrir ce qui pourrait vous redonner un élan et le goût de vous lever le matin.

Sur quoi travaillons-nous ?

Nous travaillons à faire émerger à voix haute tout ce dont vous n’avez pas conscience ou ce que vous avez soigneusement tu pour ne pas mélanger travail et loisirs.

  • vos nouvelles envies, vos souhaits, vos rêves
  • vos critères préférentiels (horaire, distance, rythme, salaire, responsabilités, etc.)
  • votre personnalité
  • vos talents innés
  • vos compétences acquises
  • vos compétences transposables
  • vos passions

Notre objectif en tant que coach est de vous accompagner en douceur, mais fermement, à envisager la possibilité d’un nouveau projet professionnel épanouissant et vous correspondant, tout en vérifiant son adéquation avec la réalité du marché. Ce cheminement se fait grâce au questionnement, aux divers exercices à faire en séance et hors séance, à des tests ou indicateurs de personnalité, ainsi qu’au rapport qui se crée entre le coach et le client, celui-là même qui permet l’ouverture du champ des possibles, la prise de conscience et la motivation à agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *