Passion, courage et persévérance!

L’équation gagnante dans toute entreprise, pour elle comme pour vous : Passion, courage et persévérance !
Mylène Paquette, rameuse océanique a accompli son rêve fou de traverser l’Atlantique Nord seule à la rame. L’entreprise était extra-ordinaire, la femme téméraire et pugnace. Les éléments, parfois déchaînés, n’auront pas eu raison de sa flamme… Elle arrive, après plus de quatre mois de navigation contre vents et marées, à bon port. Épuisée mais forte d’avoir réalisé son rêve !

Crédits photo: Mylène Paquette


Après bien des péripéties,  Mylène Paquette, la courageuse rameuse océanique, est arrivée à bon port à Lorient après une traversée de l’Atlantique Nord qui devait prendre moins de 90 jours et qui lui en aura pris 129… Une aventure folle qui exigeait d’elle témérité, audace et beaucoup de ténacité. La persévérance fut son alliée parce qu’à maintes reprises le découragement, le déchaînement des éléments, les bris matériels, les chavirages auraient pu avoir raison de ce rêve…
Parce que durant sa folle équipée rien ne s’est déroulé comme prévu, lieu commun quand on envisage la vie d’une entreprise, et a fortiori lors d’une telle aventure, son témoignage est d’autant plus inspirant.  Partant d’Halifax, elle devait initier son grand voyage mi- juin. Ayant attendu en vain la bonne fenêtre météo, finalement le grand voyage a commencé le 7 juillet sous de tumultueuxs augures qui se sont confirmés tout au long de son odyssée.
Les dieux ne la ménagèrent pas malgré une grande préparation, un désir ardent, un riche potentiel, rien n’a été épargné à Mylène. Éole a bousculé la belle de façon violente très fréquemment tentant en vain d’user sa persévérance, Poséidon n’a pas résisté à tester à outrance la puissance  de ses vagues jusqu’à la faire chavirer à plusieurs reprises. Quant à Chronos, il  tenta d’éroder sa patience, le temps c’est de l’argent disent certains, pour Mylène c’était le temps qui la séparait de son but !
Mylène Paquette n’a pas défié les éléments pour les dominer, elle a tenté l’impossible pour s’affranchir de ses propres limites, pour atteindre son rêve, ce qui la faisait vibrer, ce qui résonnait en elle. Elle est inspirante parce qu’elle incarne une femme, avec ses peurs, qui met le cap sur un but clair, primordial pour elle et fait face aux épreuves. Une femme ordinaire qui a accompli un défi extraordinaire. Elle a dû parfois vaincre sa peur, lâcher prise, parfois se laisser porter par le courant, collaborer avec sa vulnérabilité… Elle n’est pas une héroïne abstraite. C’est une femme très chaleureuse et communicative. Elle nous touche parce qu’elle a incarné son rêve contre vents et marées.
Combien de fois aurait-il était plus simple d’abandonner, à cause de l’épuisement, des éléments, des contingences matérielles, des bris, des risques… les raisons n’auraient pas manqué. Cependant Mylène a choisi de persévérer, de tenir le cap sur le but, de fédérer son énergie, toutes ses ressources, pour accomplir sa mission. Elle nous inspire parce qu’elle nous rappelle que la vie en vaut le risque et que toute entreprise est un challenge !
Pour citer Winston Churchill :’’ Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté’’.
Force est de constater avec enthousiasme que Mylène est une vraie optimiste qui sait communiquer cette énergie d’entrepreneure. Mission accomplie avec brio! En tant que professionnels, et au-delà en tant qu’être humain, n’avons-nous pas la tâche d’accomplir notre mission ?
Combien de fois avez-vous chaviré dans votre aventure entrepreneuriale? Nul doute que vous en avez appris des leçons indispensables à la poursuite de votre voyage. Les entrepreneurs qui ont réussi savent ce qu’échouer et douter veut dire mais ont aussi appris la persévérance et c’est ce qui leur a permis d’aller plus loin.
Et vous… où en êtes-vous de la  traversée vers votre objectif ?

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *