Le transfert d’entreprise : Les causes et conséquences de l’échec

Les transferts d’entreprises échouent dans plus de 70 % des cas. Pourtant les entreprises qui échouent y ont consacré des milliers, voire des dizaines de milliers de $ en frais comptables, légaux et fiscaux. Pire, l’échec peut entraîner d’autres frais comptables, légaux et fiscaux, sans compter les impacts humains pour les cédants et pour les repreneurs, les pertes d’emplois et les pertes d’argent.
Pourtant tous les professionnels (comptables, fiscalistes, notaires et avocats) ont généralement les compétences nécessaires et ont fait du bon travail.
Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ?
Lire la suite sur notre site dédié au transfert d’entreprise

2 Responses to “Le transfert d’entreprise : Les causes et conséquences de l’échec

  • Bonjour Claude,
    Excellent article, très bonne synthèse!!!! Merci!
    Sylvie

  • Monique Jutras
    8 années ago

    Bonjour Claude,
    Tout à fait vrai. J’ai personnellement croisé sur ma route professionnelle ce qui est décrit. Oui, l’aspect humain, surtout dans ce domaine, on n’en parlera jamais trop. On oublie qu’il s’agit d’un un humain qui transige le dollar ou son entreprise, dans sa main.
    Merci d’avoir écrit cet article.