Le dindon de la fable

Chaque jour apportait plus de joie au dindon. Sa nourriture s’améliorait, il vivait en sécurité dans une basse cour propre et bien protégée, on ne lui demandait aucun effort, aucun travail. L’hiver il était au chaud dans le poulailler, l’été, il pouvait se promener dehors, respirer le bon air.

Le renard qui rôdait parfois dans les environs avait un sort différent. Toujours à la recherche de sa nourriture, parfois au risque de sa vie,  maigre, jeûnant un jour sur deux, sale et méprisé, il devait creuser sa tanière et nourrir ses petits sans aucune aide, vivant constamment dans l’insécurité.

Un 23 décembre, tout a basculé.

Comment vivre dans l’environnement qui est le nôtre ? Comment être motivé, positif et réaliste ? comment utiliser nos capacités pour nous développer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *