Le coach et la souris

Lorsque la souris sort de son trou, tremblante et angoissée, elle s’assure qu’il n’y a pas de chats, constate avec appréhension la dimension de cette pièce immense remplie de périls; elle avance d’un pas rapide, puis revient sur ses pas, court à droite et à gauche sans savoir pourquoi. Elle arrive dans une zone curieuse où se dressent 16 colonnes de grande dimension et 4 immenses colonnes surdimensionnées. À ce moment, elle peut souffler, se cacher derrière une colonne et se préparer à franchir une zone à découvert.

Si la souris avait un coach ?

Elle saurait qu’il n’y a pas de chat dans la maison. Elle serait donc moins stressée et pourrait identifier plus rapidement le but à atteindre. Au lieu de courir dans tous les sens, elle s’y rendrait directement. Elle pourrait aussi constater que les 16 colonnes de grande dimension sont les pattes de 4 chaises et les 4 autres, les pattes d’une table. Confiante de ses découvertes récentes la souris pourrait lever la tête, grimper sur une chaise et même plus haut, sur la table. C’est le moment où le point de vue change, la pièce retrouve une dimension normale  et l’on peut voir clairement une armoire qu’elle n’avait jamais vue et qui contient probablement des biscuits. Finalement elle découvre sur la table un plateau de fromage.

Choisir un coach, c’est réduire son stress, augmenter sa confiance en soi, aller plus rapidement au but, découvrir des opportunités, solutionner des problèmes et obtenir un retour sur son investissement. Et ce n’est pas seulement pour les souris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *