Avant d’entrer dans la mêlée…

Mêlée au rugby

Le championnat du monde de rugby qui se terminera dimanche prochain en opposant les équipes de France et de Nouvelle-Zélande m’inspire une métaphore sportive pour les entrepreneurs en démarrage.

Avant de se jeter dans la mêlée, épreuve de force ou les joueurs les plus forts de chaque équipe s’affronte et tentent de faire reculer leurs adversaires, lesdits joueurs suivent les injonctions de l’arbitre énoncées comme suit: « Flexion ! Touchez ! Stop ! Entrez ! » (« Crouch! Touch! Pause! Engage!  » en anglais).

— 2015/10 Mise à jour à consulter en fin d’article —

Je trouve ces injonctions assez appropriées lorsqu’il s’agit d’accompagner un entrepreneur en démarrage ou, disons, en pré-démarrage. A ce stade, il a généralement une idée du projet qu’il veut mener à bien mais n’a pas forcément tout envisagé pour se lancer en minimisant les risques et en maximisant ses chances de réussite.

Revoyons donc ces injonctions et comment elles peuvent vous servir de liste de contrôle avant de vous lancer à l’assaut du marché :

Flexion !

Avant de devenir entrepreneur, comme avant un effort physique important, il importe de bien se préparer. S’entraîner, s’étirer, renforcer ses muscles, bien se nourrir, boire beaucoup… Pour un entrepreneur, cela signifie: se documenter sur le secteur d’activités, et en particulier sur ses concurrents directs ou indirects, se former à la gestion d’entreprise par une formation en entrepreneuriat, s’imprégner de récits ou biographies de leaders talentueux pour se donner une vision et des modèles, rédiger son plan d’affaires ou son dossier d’opportunités pour envisager différents scénarii de développement des affaires… et tant d’autres choses encore. Le « flexion ! » symbolise pour moi la phase de préparation et de recherches d’informations.

Touchez !

Quand cela est possible, il faut se confronter au marché le plus vite possible. Ne pas attendre que tout soit prêt (modèle d’affaires, site internet, cartes d’affaires…) mais commencez à faire des ventes, à proposer des services ou produits certes réduits mais qui permettent de pratiquer et de découvrir au passage les réactions tant positives que négatives des clients potentiels. Cette phase est essentielle pour ajuster l’offre et le modèle d’affaires avant le grand saut. Le « touchez ! » correspond donc à une phase de test et d’ajustement.

Stop !

Par la suite, il convient de se donner un peu de temps de réflexion et de recul. Devenir entrepreneur est un choix de vie lourd de conséquences, pour soi-même et son entourage. Cela entraîne une dose supplémentaire de stress, d’incertitudes, de frustrations qu’il faudra savoir gérer le moment venu. Se demander si le métier de chef d’entreprise est bien pour soi n’est pas une remise en question facile pour l’ego mais peut être salutaire à ceux qui n’avaient pas bien mesuré jusque là l’impact de ce changement de vie. Cette pause doit permettre également de revoir les prévisions d’affaires de façon réaliste, en enlevant les petites lunettes roses pour s’assurer du potentiel du projet avant d’y investir plus de temps et d’argent. Le « stop ! » est une phase de recul nécessaire avant de prendre une grande décision de vie.

Entrez !

C’est le moment du grand saut. si vous avez respecté les étapes précédentes et vous êtes donné le temps de la réflexion, cette étape est une suite logique et viendra d’elle-même. C’est le moment de l’enthousiasme, des grandes premières (premiers contrats, premiers paiements, premières embauches…) et vous devrez penser à fêter chaque succès pour vous donner du coeur à l’ouvrage et vous relancer avec énergie dans une nouvelle mêlée. Le « entrez ! » est le début de l’exploitation commerciale de l’entreprise et aussi le commencement de la vie palpitante de l’entrepreneur.

En tout état de cause, comme au rugby, pensez à bien vous entourer pour mener à bien votre projet d’affaires: associés, conseillers, amis, famille, mentors ou coachs sont là pour vous soutenir et vous permettront d’être plus solide pour conquérir votre marché cible!

— Mise à jour du 18 octobre 2015 pour les puristes du rugby à XV : depuis 2012 les injonctions sont devenues « Flexion, Touchez, Jeu ! » ou en anglais : « crouch, touch, set » —

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *