Dossier: 10 choses à faire pendant l’été

Pour beaucoup d’entreprises, l’été est une période plus calme, avec moins de contrats, moins de contacts clients et une activité adaptée aux périodes de vacances.
Voilà quelques idées pour profiter de cette période et préparer au mieux la relance active de l’automne.

1 – Planifier les 12 prochains mois d’activité

Les entrepreneurs font en général un plan (d’affaires, stratégique, d’opportunités…) au démarrage de leur compagnie mais omettent de faire le point régulièrement et de se doter de nouvelles perspectives.

Regardez vers l’avant, envisagez les 12 mois à venir et demandez-vous quels objectifs (chiffrés !) vous voulez atteindre. Calculez ce qu’il vous faut mettre en œuvre pour y arriver. Décrivez le plan d’action. Et surtout, surtout, faites participez vos collaborateurs à cet exercice et communiquez, haut et fort, les résultats de vos réflexions communes. Actez-les et préparez tout le monde à passer à l’action.
Mais, comme dit le proverbe, attention à ce que vous allez demandez… car vous risqueriez bien de l’obtenir !

2 – Faire l’inventaire

Pour ceux qui ont des stocks de marchandises, c’est le moment de faire un inventaire. Complet ou tournant, l’important est que cela vous donne l’occasion de régulariser les écarts et d’analyser un peu la rotation de vos produits. C’est l’occasion de prévoir des spéciaux pour les produits qui sont sur vos tablettes depuis trop longtemps, de faire du réassort pour les produits qui seront mis en avant à l’automne et peut-être même d’optimiser les processus de stockage et de préparation des commandes.

3 – Optimiser les procédures du service à la clientèle

Observez les métriques de votre relation clientèle, ou mettez les en place si vous n’en avez pas : nombre de contacts par client, questions les plus fréquentes, nombre d’échanges avec un client sur un problème particulier, délais de réponse, ventes additionnelles réussies…
Par la suite, révisez vos réponses-types pour les améliorer, les rendre plus claires, plus diplomates, plus chaleureuses. Vos clients constituent votre richesse. Vous devez reconnaître sincèrement leurs problèmes et faire en sorte que chacun de vos collaborateurs se mettent en quatre pour les satisfaire. Ils constituent votre meilleur outil de vente quand ils vous réfèrent à leurs amis, ne l’oubliez pas !

4 – Réviser les outils de vente

Depuis combien de temps traînez vous vos brochures, votre site internet ? Quelles informations ne sont plus à jour ? Quelles informations ne sont pas présentes alors qu’en tant que consommateur, vous aimeriez les trouver ? Votre image corporative est elle encore au goût du jour ? Véhicule t’elle le message que vous souhaitez faire passer à vos clients ?

C’est le moment de réviser votre image, les textes de vos outils de vente. De les rendre plus percutants, plus précis, plus simples pour que les prospects vous choisissent plutôt que vos concurrents.

Observez vos réactions lorsque, vous-même, magasinez un produit et voyez comment l’apparence, les textes, le contenu influencent votre première perception de la qualité des services ou produits offerts. Puis adaptez vos conclusions à vos propres outils.

5 – Prendre contact avec des partenaires potentiels

L’été, tout le monde est un peu plus relax, un peu plus ouvert aux autres, a un peu plus de temps. C’est l’occasion rêvée pour prendre contact avec des partenaires potentiels, apprendre à les connaître, identifier ensemble des synergies et si tout va bien, les inclure dans votre plan d’action des prochains mois. Pour que les marques d’intérêts ne restent pas des vœux pieux, il faut absolument définir ensemble des actions et leurs modalités.

Banniere-Contact

6 – Identifier les évolutions de la concurrence

Une des erreurs commises le plus souvent par les entreprises est de négliger d’observer leurs concurrents. On les connaît. On sait ce qu’ils font. Ou on croit savoir… S’ils le font mal, on les méprise. Et s’ils le font bien, on préfère ne pas y penser, un peu vexé par tant de talent…
Gardez la tête froide et observez régulièrement ce qu’ils proposent. Inscrivez vous à leurs lettres d’informations, analyser leurs offres, leurs sites web, leur actualité. Soit pour vous en inspirer, soit pour vous en distinguer.

En tout cas pour savoir exactement quoi répondre à un prospect quand, étant mieux informé que vous, il vous questionnera sur vos avantages concurrentiels. Car il ne sera pas temps à ce moment là de vous défausser en critiquant la concurrence mais il faudra vous montrer professionnels et beaux joueurs en comparant les faits et uniquement les faits qui font que votre offre est la meilleure, en ce moment, pour les besoins de ce client en particulier.

7 – Analyser l’impact des actions marketing passées

Vous y avez investi du temps, des efforts, de l’argent. Vous avez tenté toutes sortes de choses : offres spéciales, communications, gestion de communauté web, offres combinées… Mais savez-vous exactement ce que cela vous a rapporté ? Etes vous capable de mesurer le retour sur investissement de vos actions marketing et d’analyser clairement leurs retombées, même si c’est en notoriété ?

Pour décider des actions à inclure dans votre prochain plan d’action, vous allez vouloir savoir si vos actions passées se sont montrées rentables ou efficaces. Et éviter de renouveler des actions qui tout compte fait (au sens propre : coût, temps passé, main d’œuvre mobilisée, coûts induits…) s’avèrent déficitaires.

8 – Qualifier la base de données clients

Au démarrage d’une entreprise, on spécule sur qui sont nos clients idéaux. Mais quand on a opéré la compagnie pendant quelque temps, on doit avoir, dans les mains, sous la forme d’une base de données clients, une mine d’informations. Que la majorité des entreprises négligent d’exploiter.

L’été est une bonne période pour la mettre à jour (les coordonnées en particulier), la compléter (par des données socio-démographiques ou les produits et services préférés de chaque client), et identifier vos meilleures cibles de clientèle. Encore des indications pour décider de vos prochaines actions de communication.

9 – Identifier une cause dans laquelle s’engager pour la rentrée

Vous allez me demander pourquoi insérer une cause dans cette liste a priori exclusivement orientée vers la rentabilité.

Justement. Notre mission, vous le savez, est de permettre aux entreprises de créer de la valeur, laquelle sera réintroduite dans le circuit économique de multiples façons (salaires, impôts, investissements, dividendes…). Cela inclue aussi éventuellement le soutien à des causes. Et si, grâce à votre planification, à vos actions, vous générez plus de profit, pourquoi ne pas en redistribuer un peu à la société. Ou offrir un peu de temps ?

L’idée ici est surtout d’identifier, avec vos collaborateurs, une cause commune qui, en plus d’être bénéfique pour la société, servira à renforcer les liens d’engagement et de solidarité dans votre propre équipe. Participez à un défi sportif, à une collecte de fonds, à un événement ou organisez le avec vos partenaires et clients et voyez quelle énergie vous en retirerez.

10 – Créer une boîte à idées au sein de l’entreprise

Nous venons de vous lister quelques idées pour améliorer votre rentabilité, créer de la valeur, dynamiser vos équipes et prendre l’avantage sur vos concurrents. Mais n’oubliez pas que les meilleures idées, en ce qui concerne votre secteur d’activité, vos clients, vos produits, sont déjà contenues dans votre entreprise. Permettez à chacun de vos collaborateurs de suggérer des pistes, des innovations, des changements de processus, des améliorations pour mieux satisfaire les clients, travailler plus efficacement et dans un meilleur climat et éviter les dépenses inutiles. Vous serez étonné de l’engouement que cela pourrait susciter parmi vos équipes !
En bref, ayez confiance en votre actif le plus important : vos salariés. Et vous saisirez alors mieux le sens du terme : Capital Humain.

Banniere-Services

2 Responses to “Dossier: 10 choses à faire pendant l’été

  • Nathalie Rochefort
    8 années ago

    Interessant comme billet, mais il manque la chose qui selon mon expérience est la plus importante AVANT de s’attaquer à cette liste : Prendre du recul

    • Valérie Garrel
      7 années ago

      En effet Nathalie, et l’été s’avère en général une très bonne période pour cela! Merci pour votre apport!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *